logo LesFinances.fr
accueil

Accueil > Bourse > Les trackers.

Les trackers (ETFs).
Présentation et choix des fonds.

Les trackers sont abordés dans la page consacrée au choix du mode de gestion entre la gestion active et la gestion passive. Sur cette page, nous présentons plus en détail les caractétistiques des trackers.

Qu'est ce qu'un tracker ?

Les trackers (aussi appelés ETF) sont des fonds d'investissement passif dont la mission est de répliquer la performance d'un indice boursier de référence. C'est la raison pour laquelle on parle de "fonds indiciel coté". Il existe des centaines de trackers, chacun offrant la possiblité d'investir sur une aire géographique particulière (Monde, États-Unis, Europe, Japon, Asie, etc) ou un secteur économique particulier (énergie, commodités, santé, banque, assurance, nouvelles technologie, matières premières, etc).

Note : ETF est l'acronyme de Exchange Traded Fund.

Avantages des trackers.

Les trackers sont des produits d'investissement connaissant un grand engouement depuis plusieurs années. On observe une forte de progression des encours gérés dans des fonds indiciels.

Un certain nombre d'études ont montré que les gestionnaires de fonds actifs ne parviennent pas à battre les indices à long terme. Beaucoup de gestionnaires sur-performe leur indice de référence quelques années maisi les fonds parvenant à générer de la sur-performance durablement sont rares. Dans le même temps, ces fonds actifs sont gourmands en frais de gestion, ce qui pénalise mécaniquement la performance de ce type de fonds. À l'inverse, les frais de gestion des trackers sont très faibles et n'ont pas d'autres prétentions que de reproduire la progression de l'indice qu'ils suivent. En conséquence, les ETF (trackers) apparaissent donc commme des produits d'investissement plus intéressant que les fonds de gestion actif.

Caractéristiques des trackers.

Réplication des indices.

Les trackers sont cotés en continu. Ils reproduisent la performance d'un indice de référence.

Devise

Les trackers sont cotées en multiples devises. Les trackers reproduisant la performance d'un région seront généralement disponibles avec la devise de la région concernée (Euros, US Dollars, Francs suisses, Livres, etc). On trouve aussi des trackers concentrées sur une région et proposant une devise différente. Il est par exemple possible d'investir via un tracker sur le S&P 500, l'indice phare américain, coté en Euros. Pour cela, le tracker se hedge sur l'évolution du cours Euros/USD.

Frais de gestion.

En raison de leur mode de fonctionnement, les fonds d'investissement passif ont des frais de fonctionnement très faibles. En effet, contrairement aux fonds de gestion actif, les fonds de gestion indiciel n'ont pas à payer des équipes d'analystes pour étudier les résultats de multiples entreprises cotées afin de constituer le portefeuille d'actions et autres produits financiers. De ce fait, les trackers prélèvent des frais de gestion très faibles. Ils sont inférieurs à 1%. Pour beaucoup de trackers, ces frais descendent en-dessous de 0,50%. Les frais de gestion sont présentés dans le tableau ci-dessous.

Choix des ETF.

La méthode simple

L'investisseur n'ayant pas de préférence pour un secteur économique ou une aire géographique particulière aura tout intérêt à opter pour un tracker reproduisant la performance globale de l'économie mondiale, sans biais sectoriel.

Un indice très populaire pour suivre la performance globale des marchés est le MSCI World. Les fournisseurs d'ETF tels que Lyxor ETF ou Amundi ETF proposent des trackers reproduisant la performance du MSCI World.

Les principaux acteurs proposant des ETF

Parmi les principaux acteurs proposant des trackers, on peut citer :