logo LesFinances.fr
accueil

Accueil > Bourse > Comment ouvrir un compte-titres ?

Ouvrir un compte-titres.
Les premiers pas en bourse.

La solution la plus souple pour investir en bourse.

Si vous avez lu la page d'introduction à l'investissement en bourse, vous savez que le compte-titres est le compte offrant le plus de souplesse.

Le compte-titres permet de loger tous les produits financiers accessibles à l'investisseur individuel :

  • actions,
  • fonds d'investissements, trackers, ETFs.
  • obligations,
  • produits dérivés, options, turbos, warrants, etc

Contrairement au PEA, le nombre de compte-titres par personne n'est pas limité, ni le montant des apports effectués sur le compte.

Une fiscalité par défaut.

Contrairement au PEA et à l'assurance-vie, le compte-titres ne bénéficie pas d'avantages fiscaux. Les plus-values réalisées et les dividendes perçus sont imposables dans l'année fiscale où les gains sont réalisés. Pour cette raison, le compte-titres n'est pas nécessairement le compte le plus adapté pour investir en bourse. Le CTO est néanmoins nécessaire si vos tenez à détenir des titres précis et non logeables sur le PEA ou l'assurance-vie, par exemple, des titres de sociétés américaines (Google, Amazon, IBM, etc), canadiennes, chinoises, japonaises, etc. Dans le cas où vous ne souhaitez pas détenir une sélection personnelle d'actions d'entreprises, sachez qu'il existe des trackers et des fonds logeables en assurance-vie permettant de se positionner sur des secteurs (technologie, santé, énergie, etc) et des aires géographiques spécifiques (Amérique, Asie, Japon, Russie, etc).

Le choix du courtier.

Tous les courtiers en bourse proposent l'ouverture d'un compte-titres. Néanmoins, tous n'offrent pas les mêmes services. Voici les services que devrait idéalement proposer un bon courtier :

  • l'imprimé fiscal unique (IFU),
  • la mise en place des conventions fiscales entre États,
  • un grand nombre de produits financiers référencés.

L'imprimé fiscal unique.

Ce document a pour but de simplifier la vie du contribuable. L'imprimé fiscal unique est un document fournissant la synthèse des différents éléments à reporter dans votre déclaration de revenus aux impôts : les plus-values (ou moins-values), les dividendes, les coupons de dividendes. Le document mentionne également les taxes déjà prélevées (afin d'éviter la double imposition pour les revenus de compagnie étrangère en partie taxés dans le pays d'origine). Lorsque l'investisseur détient un grand nombre d'actions, ce document est d'une aide précieuse pour gagner du temps au moment de remplir sa déclaration de revenus.

En plus de ces 3 caractéristiques, il convient également de trouver des tarifs compétitifs. Les banques en ligne proposent des tarifs intéressants. Si vous souhaitez des tarifs encore plus compétitifs, il faudra se tourner vers un courtier en ligne, tel que Binck, ce courtier remplit toutes les caractéristiques mentionnées plus haut et offre des tarifs compétitifs.

Gestion des conventions fiscales.

Le CTO permet d'investir dans le monde entier. Lorsque vous détenez des actions étrangères, il est commun de voir les dividendes de ces entreprises taxés dans le pays d'origine. Pour éviter une double imposition, il existe des conventions fiscales entre États. Certains courtiers s'occupent de transmettre les documents aux services compétents, afin d'éviter la double imposition. C'est donc autant de démarches administratives en moins pour l'investisseur.

L'offre de produits listés.

La grande majorité des actionnaires individuels trouveront l'essentiel des actions, des fonds et des produits financiers qu'ils plébicitent répertoriés chez tous les principaux courtiers en bourse. En revanche, Si vous êtes un investisseur plus chevronné investissant dans des produits plus exotiques (petites places boursières étrangères, produits dérivés), vous devrez prendre soin de vous assurer que le courtier référence bien les produits financiers que vous convoitez.

Les tarifs.

Les tarifs du courtier sont évidemment un point essentiel à regarder. D'une façon générale, les courtiers en ligne spécialisés offrent les meilleurs tarifs. Attention toutefois, assurez-vous que le courtier propose bien tous les services dont vous avez besoin, tels que ceux énumérés plus haut (IFU, mise en place des conventions fiscales).

Quel courtier convient à votre profil ?

Si vous êtes un investisseur débutant peu actif et que vous êtes déjà client d'une banque en ligne (Boursorama ou Fortuneo par exemple), vous pouvez ouvrir votre CTO dans la banque en ligne. Si vous êtes un investisseur débutant et que vous comptez investir très régulièrement, vous pouvez vous orienter vers un courtier en ligne spécialisé tel que Binck, afin de diminuer vos frais de passage d'ordre. Enfin, si vous êtes un investisseur très expérimenté et comptez investir de fortes sommes d'argent sur les places étrangères, un courtier tel que Interactive Broker sera envisageable.