Lesfinances.fr
Accueil > Bourse > Ouvrir un CTO

Ouvrir un compte-titres ordinaire (CTO)

Article rédigé par Ludovic Chaput. Dernière mise à jour le 2 mars 2021.

Le compte-titres ordinaire (CTO) permet investir sans contrainte dans des produits financiers de toute nature : des actions, des fonds, des obligations, des produits dérivés (warrants, turbos, etc.). Dans cet article, nous faisons le point sur les choses à savoir avant d'ouvrir un compte-titres ordinaire

Ouvrir un compte-titres ordinaire CTO

La solution la plus souple pour investir en bourse

Si vous avez lu la page d'introduction à l'investissement en bourse, vous savez d'ores et déjà que le compte-titres ordinaire (CTO) est le compte offrant le plus de souplesse dans son fonctionnement. Le compte-titres permet de loger tous les produits financiers accessibles aux investisseurs individuels :

  • actions,
  • fonds d'investissement, trackers, ETF,
  • obligations,
  • produits dérivés, options, turbos, warrants, etc.

Contrairement au PEA, le nombre de compte-titres par personne n'est pas limité. Aussi, le montant des apports effectués sur le compte est également sans limite. L'investisseur peut à tout moment réaliser des versements et des retraits sur son CTO, sans incidence sur la fiscalité des gains (voir plus bas). Enfin, le CTO permet d'investir sur tous les continents : Europe, Amérique, Asie, etc. (contrairement au PEA qui est limité aux actions européennes).

Ouvrir un CTO en ligne : classement des courtiers

Nous vous présentons ci-dessous notre classement des meilleurs courtiers pour ouvrir un compte-titres en ligne.

🏆 Fortuneo (CTO et PEA)
🥈 DEGIRO (CTO)
🥉 Boursorama (CTO et PEA)

Cette sélection fait la part belle aux courtiers et banques en ligne. La raison en est simple : ces acteurs proposent des CTO sans frais de garde, sans frais d'inactivité, et avec des frais de passage d'ordres très compétitifs. Bon nombre d'établissements bancaires traditionnels prélèvent des droits de garde, c'est un point rédhibitoire selon nous.

En tête du classement, la célèbre banque en ligne Fortuneo propose des tarifs compétitifs et un service performant, vous pouvez consulter ici la documentation du CTO Fortuneo.

DEGIRO est un courtier en ligne spécialisé, ses tarifs sont encore plus faibles que ceux de Fortuneo mais DEGIRO ne propose que le CTO et pas le PEA (voir la documentation du CTO DEGIRO). Point fort de ce courtier : DEGIRO permet de passer des ordres sans frais sur les ETF ! On vous en dit plus sur ces produits dans notre article consacré aux ETF (fonds indiciels).

À la 3ème place de notre classement, Boursorama propose un CTO et un PEA dont les frais de passage d'ordre sont un peu supérieurs à ceux de Fortuneo et DEGIRO mais demeurent compétitifs, Bousorama se distingue avec un portail internet très complet pour suivre les actualités financières et boursières (voir l'offre Boursorama).

Un autre courtier a retenu notre attention, il s'agit de Bourse Direct, ce courtier est un des moins chers en France. Il est possible d'y ouvrir un CTO ou un PEA (voir l'offre Bourse Direct).

CTO : tableau comparatif des courtiers en ligne

Fortuneo DEGIRO Boursorama Bourse Direct
CTO
PEA
Points forts • Les tarifs
• Alimenter le compte instantanément depuis le compte courant
• Les tarifs les plus bas
• Possibilité de passer des ordres sans frais sur les ETF !
• L'interface
• Alimenter le compte instantanément depuis le compte courant
Les tarifs
Points faibles Pas de points faibles Pas de points faibles Des frais de passage d'ordres plus élevés que les concurrents • Design de l'interface
• Virements sortants payants
Classement 1er 🏆 2ème 🥈 3ème 🥉 4ème
Voir l'offre
Fortuneo
Voir l'offre
CTO DEGIRO
Voir l'offre
Boursorama
Voir l'offre
Bourse Direct

Compte-titres : une fiscalité par défaut

Contrairement au PEA et à l'assurance vie, le compte-titres ordinaire ne bénéficie pas d'avantages fiscaux. Les dividendes et les plus-values réalisées sont imposables dans l'année fiscale où ces gains sont constatés. Pour cette raison, le compte-titres n'est pas le compte le plus intéressant pour investir en bourse. Le CTO est néanmoins incontournable si vos souhaitez détenir certains titres non logeables sur le PEA ou l'assurance-vie, en particulier des entreprises hors Europe telles que des sociétés américaines, canadiennes, chinoises, japonaises, etc.

Vous ne souhaitez pas investir dans des actions en direct car vous privilégiez les fonds d'investissement ? Sachez qu'en assurance vie et PEA, vous pouvez investir en trackers et autres types de fonds permettant de se positionner sur des secteurs (technologie, santé, énergie, etc.) et des aires géographiques spécifiques (Amérique, Asie, Japon, Russie, etc)

Sur le plan fiscal, si vous optez pour le prélèvement forfaitaire unique (PFU), aussi connu soit le nom de flat tax, les dividendes sont taxés à 30 %, de même que les plus-values. Le PFU se compose de 2 éléments :

  • 12,8 % au titre de l'impôt sur le revenu,
  • 17,2 % de prélèvements sociaux.

Les plus-values sur une action ou un produit financier ne sont constatées qu'au moment de leur vente. De ce fait, si vous investissez dans des trackers, vous pouvez limiter le frottement fiscal en investissant dans des fonds qui ré-investissent les dividendes plutôt que des fonds les distribuant (évitant ainsi aux dividendes d'être taxés annuellement).

Si vous payez peu ou pas d'impôts (tranche marginale d'imposition à 11 % ou en dessous), il est probable que l'imposition au barème progressif soit plus avantageuse. Au moment de remplir votre déclaration d'impôt, il conviendra alors de choisir le bon mode d'imposition.

Si vous souhaitez optimiser la fiscalité de vos investissements, vous avez intérêt à vous tourner vers le PEA ou l'assurance vie. Ces 2 dispositifs sont terriblement efficaces pour alléger considérablement les impôts sur les revenus du capital (voir les pages consacrées à ces produits pour en savoir davantage).

Le choix du courtier en bourse

Tous les courtiers en bourse n'offrent pas le même niveau de services. Voici les services que devrait idéalement proposer un bon courtier :

  • des tarifs compétitifs, notamment sur les passages d'ordre,
  • un grand nombre de produits financiers référencés,
  • l'imprimé fiscal unique (IFU),
  • la mise en place des conventions fiscales entre États.

Des tarifs compétitifs

Les tarifs du courtier sont évidemment un point essentiel à regarder. D'une façon générale, les courtiers en ligne spécialisés offrent les meilleurs tarifs. Bourse Direct et DEGIRO sont les 2 courtiers proposant les frais de passage d'ordres les plus faibles. DEGIRO propose même une sélection d'ETF sans frais de courtage ! (Voir les conditions sur le site DEGIRO).

Les produits financiers référencés (actions, fonds, autre...)

La grande majorité des actionnaires individuels trouveront l'essentiel des actions, des fonds et des produits financiers qu'ils convoitent chez tous les courtiers en bourse que nous avons cités dans notre classement. En revanche, Si vous êtes un investisseur très chevronné investissant dans des produits plus exotiques (petites places boursières étrangères, produits dérivés, etc.), vous devrez vous assurer que le courtier référence bien les produits financiers que vous convoitez.

L'imprimé fiscal unique

L'imprimé fiscal unique (IFU) est un document fournissant la synthèse des différents éléments à reporter dans votre déclaration de revenus aux impôts : les plus-values (ou moins-values), les dividendes, les coupons, et les dividendes. Ce document mentionne également les taxes déjà prélevées (afin d'éviter la double imposition pour les revenus de compagnies étrangères en partie taxés dans le pays d'origine). Le courtier télétransmet l'IFU à l'administration fiscale. La déclaration d'impôt est ainsi pré-remplie. Ce document a pour but de simplifier la vie du contribuable. Lorsque l'investisseur détient un grand nombre d'actions, ce document est d'une aide précieuse pour faire le bilan de l'année écoulée, et gagner du temps au moment de remplir sa déclaration de revenus. Fortuneo, Boursorama et Bourse Direct fournissent un IFU. En revanche, DEGIRO ne fournit pas d'IFU à proprement parler mais un document reprenant les informations fiscales à savoir. Ce rapport fiscal permet donc de remplir sa feuille d'impôt sans trop de difficultés.

Gestion des conventions fiscales

Le CTO permet d'investir dans le monde entier. Lorsque vous détenez des actions étrangères, il est commun de voir les dividendes de ces entreprises taxés dans le pays d'origine. Pour éviter une double imposition, il existe des conventions fiscales entre États. Certains courtiers s'occupent de transmettre les documents aux services compétents, afin d'éviter la double imposition. C'est donc autant de démarches administratives en moins pour l'investisseur.

Conclusion

Si vous êtes un investisseur débutant peu actif et/ou que vous êtes déjà client d'une banque en ligne, vous pouvez ouvrir votre CTO dans cette banque en ligne, par exemple Boursorama ou Fortuneo. Si vous comptez investir très régulièrement ou simplement optimiser autant que possible les frais de passage d'ordres, vous pouvez vous orienter vers un courtier en ligne spécialisé tel que Bourse Direct ou DEGIRO. Enfin, si vous êtes un investisseur très expérimenté avec des encours importants, et comptez investir de fortes sommes d'argent sur les places étrangères et en devises, un courtier tel que Interactive Broker sera envisageable.